Custom Sail Alien

Parapente Custom Sail Alien

Certain la trouvaient magnifique (à l’époque de sa sortie), d’autres affreuse ! Les goûts et les couleurs…

Toujours est-il qu’on en a vu beaucoup. Custom Sail, constructeur Français basé à Lambesc était une grande marque, fin des années 80 et début des années 90.

Vous savez tous que les vortex de bouts d’ailes sont néfastes pour la perfomance ? En 1988, Custom Sail a sorti la ET, qui avait déjà des stabilos bien marqués. Avec l’Alien, il ont du se dire que “qui peut le plus peut le moins”.

Mais à part son apparence reconnaissable parmis toutes, l’Alien avait des perfomances en thermiques qui étaient moin d’être ridicules.

Un allongement à plat de 3,5, une vitesse max cer 36 km/h (39 annoncé par le concepteur) et une homologation dite à l’époque “niveau 2” soit une C aujourd’hui, si on peut comparer ?

Pas beaucoup plus d’infos sur cette aile. Mais pas mal de photos. Probablement parce qu’il s’en est vendu un relativement grand nombre un peu partout.

Il en existait aussi une version biplace, sortie en 1990. La photo (jaune et rose) provient de Patrick Michel, moniteur à Samoens. 

Parapente Custom Sail Alien
Parapente Custom Sail Alien
Parapente Custom Sail Alien
Parapente Custom Sail Biplace Alien

5 Commentaires

  1. kloo

    il me semble que les 1 ers aller retour st andré dormillouse ont été fait avec cette voile par …. francois gerin jean et
    regis reppellin

  2. Lemonnier

    Elle était fabriquée par le frère de François , le directeur d’arerogliss à Saint André et avant de faire des parapentes il concevait et fabriquait des voiles de planche à voile dans le Var d’où le nom de custom sail qu’il a conservé en passant au parapente . Avant l’Alien , il avait conçu la Cirrus , 9 caissons avec fermeture éclair qui permettait de passer en 8 caissons quand le vent montait d’un cran . C’était très novateur à l’époque. La finesse et le taux de chute étaient sans commune mesure avec le ailes d’aujourd’hui et on passait beaucoup de temps à enchaîner les plombs et à remonter pour recommencer..

  3. Laurent Van Hille

    Eh bien on en apprend des choses. Un grand merci ! Donc l’inventeur de la fermeture éclaire, c’est pas Firebird avec son bi “Choice” de 2001 ?
    Comme quoi…
    Un grand merci pour ce témoignage précieux
    Laurent

  4. Jean-Claude Fages

    Bonjour, j’ai eu en 1989 une ET puis plus tard en 1991 une Alien. C’a respirait dans les caissons ou plutôt c’a époumonait comme un accordéon (surtout la ET). Merci pour ces photos.

  5. Jean LEGER

    J’ai fait mon premier gain en 1988 (150m!!!!)en école à l’Alpe d’HUEZ avec une E.T. …que j’ai achetée le jour même et qui dort encore dans un placard après un dernier vol fait en 2002 en soaring à Naves (Beaufortain): elle “respirait” encore comme au premier jour !!!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *